Tournoi Futsal du FRH: 3ème soirée qualificative

Ça termine très fort !

La dernière soirée qualificative a donné lieu à une belle empoignade sur le parquet de la Maison des Sports. Au final, Obermodern, Schweighouse, Herrlisheim puis Schirrhein ont parfaitement tiré leur épingle du jeu en se qualifiant pour la finale.

Ils ont fait fort ! Le niveau technique, l’intensité, la combativité, tout est monté d’un cran par rapport à ce qu’on avait vu jusqu’ici. Collectivement c’était au point, et de plus, les as de la gâchette étaient de sortie et ça tirait dans tous les sens.

L’équipe la plus impressionnante qu’on ait vue jusque-là et qui se place comme la grande favorite pour la victoire finale est assurément le FC Obermodern.

Dès la première rencontre, remportée sur un score fleuve contre Durrenbach (9-0), on se dit que ces gars-là ne tirent pas dans la même catégorie que le tout-venant. « C’était pas mal, mais il faudra confirmer », dira Pierre Schatz qui rejoindra en fin de soirée Thomas Lanoix en tête des meilleurs buteurs avec huit réalisations.

Et Obermodern confirmera avec brio, terminant la soirée avec quatre victoires en quatre matches et vingt buts marqués contre deux encaissés.

Le sans faute de Herrlisheim

La seule équipe qui aurait pu contester cette domination était le FCE Schirrhein placé dans le même groupe. L’explication au sommet entre les deux équipes qui évoluent en Régional 1 a eu lieu au cœur de la soirée pour un duel explosif. Ivan Reppert et Corentin Hickel avaient donné l’avantage à Schirrhein, mais la précision de Kevin Muller et l’efficacité de Pierre et Lucas Schatz torpilleront son adversaire qui devra donc passer par les barrages pour prendre le dernier ticket qualificatif.

Et logiquement, dans ce match à trois, l’équipe drivée par Geoffrey Joly va écraser la concurrence. Un doublé rapide de Franck Fuchs, une frappe contrée de Maxime Brenner, un but d’Anthony Ziane et un triplé de Corentin Hickel ne laissent rien espérer à Gundershoffen (8-1).

Puis Oberlauterbach, représenté par ses U18, subira le même sort dans un match qui permettra à Corentin Hickel de marquer son huitième but personnel rejoignant Pierre Schatz et Thomas Lanoix en tête du classement des buteurs.

Schweighouse se balade

Dans le groupe B, le Schweighouse de Thierry Gottié s’est baladé surclassant un à un ses adversaires. Sans fioritures et sans laisser le moindre espace à l’image de sa première rencontre où le FCS a disposé facilement de Gundershoffen grâce à des buts d’Adrien et Florian Desrumaux, Kévin Sturtzer, Vincent Charles et Eddy Fagué qui matérialisaient une domination sans partage (6-0).

Enfin, dans le groupe C, on attendait Oberlauterbach, mais les U18 du club orange n’ont pas réussi à se qualifier.

Mathieu Strohm s’était montré efficace dans le match pour la deuxième place contre l’UST Bischwiller, mais en barrage Schirrhein était trop fort.

C’est donc la toute jeune équipe représentant le FC Herrlisheim qui s’est faufilée vers la première place de ce groupe en remportant tous ses matches à l’arrachée.

Le “fighting spirit” insufflé par le coach Régis Loison a permis de forcer les verrous, à l’image de ce but venu d’ailleurs de Christopher Plaue qui a remonté tout le terrain pour marquer sur le gong d’une frappe incroyable du gauche.

« Notre premier objectif était de venir et de s’amuser, dira ce dernier après le tournoi. Si les résultats sont au rendez-vous, c’est tant mieux. Et maintenant qu’on est en finale, on va tout faire pour aller au bout. »

Ils seront douze à rêver de terminer la soirée en apothéose. Douze à vouloir inscrire leur nom au palmarès du 40e tournoi Futsal du FR Haguenau qui n’en finit plus chaque année de déchaîner les passions…

Source:http://c.dna.fr/sports/2017/12/31/ca-termine-tres-fort

Crédit photo: Franck Kobi

A propos regis loison

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.