Le Soleil a eu chaud

SOLEIL BISCHHEIM 1
FR HAGUENAU 1

Mi-temps: 1-0.
Parc des Sports, environ 120 spectateurs.
Arbitre: M. Tournegros, assisté de MM. Lanzafame et Kagdin

Les buts:
M. Krebs (15e) pour le Soleil Bischheim
Walter (70e) pour Haguenau

Les avertissements:
C. Krebs (43e) au Soleil
Stoll (73e) à Haguenau

SOLEIL BISCHHEIM: Asan, C. Krebs, Bodin, Heimburger, Marzouk (cap), Bouykhrich, M. Krebs, Heitz, Gutfried, Ngueni, Bronner (Augusto, Louis, Hebga-Hekomo) Entraîneur: Alexis Maître.

HAGUENAU: Ebédé, Heinrich, Tonon, Zeidler, R. Loison, N. Loison, Mastronardi, Bey, Stoll, Sauerbeck, Zimmermann (Beller, Walter) Entraîneur: Philippe Knobloch

C’est un choc qui oppose au Parc des sports deux équipes amoindries. Au cours d’un début de match plaisant et engagé, ce sont les visiteurs qui se mettent les premiers en évidence. Suite à une bonne combinaison, côté droit, entre Sauerbeck et Zimmermann, Mastronardi, d’une frappe en pivot, oblige Asan à un bel arrêt (4e ).
Le Soleil réplique par Bronner qui, lancé en profondeur, se heurte à une excellente sortie du gardien adverse (13e ). La deuxième occasion est la bonne pour les locaux. En embuscade suite à un corner mal repoussé, M. Krebs donne l’avantage à son équipe au quart d’heure de jeu.Le match perd alors en intensité et il faut attendre la fin de la mi-temps pour revoir des occasions. D’un retourné qui passe de peu au-dessus, Sauerbeck sonne la révolte (41e ). Le leader pousse, mais se heurte alors à l’excellent portier local. Asan repousse d’abord une frappe de Mastronardi (43e ) avant de se révéler impérial sur une tête à bout portant du capitaine adverse (45e ). Bischheim se montre dangereux en contre et, sur une frappe de Bronner, il faut un bel arrêt d’Ebede pour empêcher le Soleil de faire le break juste avant la pause. Le début de la seconde période est dominé par les visiteurs qui sont proches d’égaliser sur un cafouillage (47e ).
Dans la foulée, Mastronardi force Asan à une belle claquette (53e ), avant que Stoll ne manque l’occasion de conclure à la réception d’une ouverture de N. Loison (54e ).L’étau se desserre avec l’expulsion temporaire de R. Loison (55-65e ) et c’est au tour du Soleil de se procurer de bonnes occasions. Suite à un ballon récupéré très haut par Ngueni, Bronner est contré in extremis (69e ). Sur le corner qui suit, Hebga, d’une tête à bout portant, oblige Ebede à un arrêt réflexe.
La réaction des visiteurs est sublime. Mastronardi perce côté droit, transmet le ballon à Zimmermann qui, en une touche, lance Walter. Il efface Asan avant de conclure le superbe mouvement collectif et de remettre les deux équipes à égalité (70e ). Tendue, la fin de match voit le leader dominer sans parvenir à marquer.« Entre deux sentiments », l’entraîneur local Alexis Maître qui ne peut que regretter d’être passé si près du hold-up tout en se contentant d’un nul arraché au courage face au leader.

Article: T.A
Source: http://www.dna.fr/sports/2013/11/10/le-soleil-a-eu-chaud

A propos regis loison

Laisser un commentaire