6ème journée: L’ASIM sort de sa réserve

Mi-temps: 1-1

Arbitre: M. Gaume assisté de MM. O. Yuksel et M. Yuksel

Les buts: Gnacadja (45e sp), Banholzer (55e) pour l’ASIM II; Kateb (5e sp) pour Haguenau

Les avertissements: Matusik (60e), Konate (61e) à l’ASIM II; Koch (55e) au FR Haguenau

L’expulsion: Bouziane (44e) au FR Haguenau

ASIM II: Paulos, Litim, Sy, Konate, Mansard, Imhoff, Holtz, Matusik, Gnacadja, Banholtzer (Benkaci, Gaye, Del Frari)

FR Haguenau: Logel, Heinrich, Bouziane, Zeidler, R. loison, D. Bey, Kateb, N. loison, Giesi, Koch, Zimmermann (Tonon, J. Bey, Stoll)

Dès la 1re , D. Bey met Pau los à contribution suite à un coup franc des 20 mètres. Le ton est donné, mais en face Gnacadja, servi par Holtz, contraint Logel à se détendre.On retient surtout la 5e et cette faute anodine sur Kateb sanctionnée par un penalty sévère, que le même Kateb transforme en force. Dur, dur pour démarrer la rencontre face au leader haguenovien !
Pourtant, les joueurs de Vincent Milliet soutiennent la comparaison. Le match est rude et d’un excellent niveau. Litim et les siens multiplient les combinaisons et les incursions, contraignant les visiteurs à un “sauve-qui-peut” général. Mais le leader a du répondant pour inverser la tendance sous l’impulsion de D. Bey et N. Loison.
Passée la demi-heure, les deux formations haussent encore le rythme et, à la 38e , Holtz aurait pu et dû rétablir la parité, mais il perd son duel face à Logel. Les Illzachois mettent toutes leurs talentueuses forces dans l’affaire pour rétablir la parité, mais ni Banholzer (40e ), ni Bouzenna (42e ) ni même Gnacadja, d’un retourné acrobatique, n’y parviennent.
À la 44e pourtant, une faute tout aussi anodine que la première dans le camp local permet à Gnacadja de transformer un penalty : 1-1.

La seconde période reprend sur le même rythme effréné et Haguenau obtient un corner dès la 46e. Tiré par Koch, il est repoussé par la défense bien regroupée autour de Konate et Mansard.
En face, l’ASIM II fait le forcing. Servi par Matusik, Bouzenna rate le cadre de peu (51e ). Lors d’un rush collectif, Banholzer donne l’avantage aux siens, son tir puissant ne laissant aucune chance à Logel (55e ). Gnacadja aurait pu aggraver la marque, mais perd son duel.
Par la suite, les Bas-Rhinois, malgré leur infériorité numérique, font tout pour refaire leur handicap, mais l’ASIM II tiendra bon pour s’offrir un premier succès.

image

image

Photos de Ralph Meyer

A propos regis loison

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.