4ème tour Coupe de France: Des regrets pour Seltz

SELTZ 1 HAGUENAU 2

image

Mi-temps : 0-1.
230 spectateurs payants. Arbitre M.Corsini assisté par Mlle Zimmer et M.Icel.

Les buts : Polito (90e’) pour Seltz ; N.Loison (42e’), Stoll (69e’) pour Haguenau.

Avertissements : Fitzl (5e’) à Seltz ; Ebede (40e’), N.Loison (74e’), Sauerbeck (82e’) à Haguenau.

SELTZ : Friedmann, loux, Renard, Knobloch, Schweigkart, Fitzl, Perriot, Huckel, Polito, Muller, Karl (Graiche, Holtzmann, Ridane). Entraîneur : Claude Sturm.

HAGUENAU : Ebede, Heinrich, Tonon, N.Loison, R.Loison, D.Bey, Stoll, J.Bey, Giesi, Koch, Zimmermann (Beller, Sauerbeck, Walter, Kateb, Logel). Entraîneur : Philippe Knobloch.

Seltz a fait un match énorme et au final, il n’aura pas manqué grand-chose pour que l’exploit soit au rendez-vous de ce quatrième tour.
Pour Claude Sturm, le coach de l’équipe locale le regret sera de ne pas avoir été plus réaliste, c’est sans-doute le petit rien qui a fait toute la différence hier soir. « On s’est créer pas mal d’occasions avec quelques face à face mais à force de ne pas marquer on se fait avoir, dira le coach à l’issue de la rencontre. C’était un match correct, les garçons se sont bien battus dans le bon sens du terme. Je souhaite bonne chance au FRH pour la suite de la coupe et pour la montée ».
Le début aura été à l’avantage des haguenoviens même si les joueurs de Seltz avec Polito en pointe montrent déjà de belles dispositions en contre. Friedmann, 18 ans à peine, est sollicité à plusieurs reprises au cours des premières minutes mais il fait face avec talent aux tentatives de Koch (23e’), Zimmermann (30e’) et de Giesi (39e’).
A cinq minutes de la pause, Karl qui s’était échappé dans l’axe se voit contrer de la main par Ebede aux abords de la surface. L’arbitre accorde un coup-franc et mets un jaune au portier haguenovien qui s’en sort plutôt bien pour le coup (40e’). Le coup-franc est enroulé par Knobloch mais Ebede détourne dans les pieds de Polito, mais Ebede est encore à la parade (40e’).
Deux minutes plus tard, Nicolas Loison dans l’axe à une quarantaine de mètres du but s’avance sans opposition et tente sa chance d’une frappe lourde. Friedmann se fait surprendre par la trajectoire flottante du ballon et le dévie dans ses propres buts pour l’ouverture du score (0-1, 42e’).

Après la pause, Seltz mets une grosse pression sur le but de Pierre Ebede et Karl (52e’ et 56e’) puis Polito (55e’) sont à deux doigts de conclure la domination des locaux. « Vous dormez les gars ! » lance Pierre Ebede depuis sont but et il est vrai que Haguenau semble à ce moment là en difficulté mais ça ne va pas durer.
Suite à une longue ouverture de Nicolas Loison, Cédric Stoll s’échappe et trouve la lucarne de Friedmann d’une frappe puissante du gauche et donne ainsi un peu d’air à son équipe (0-2, 69e’). A partir de là le soufflet retombe jusqu’à ce que Polito ne réduise le score en solo donnant encore un peu plus de regrets au supporters locaux.
A l’issue de la rencontre Benjamin Tonon ne se formalisait pas de la manière et ne retenait qu’une chose à l’heure de tirer le bilan de la rencontre. « On s’attendait à ce genre de match, en coupe les niveaux sont toujours nivelés. Peu importe la manière, on a été costaud et le plus important c’est de passer et d’être présent au cinquième tour ».

LAURENT HICKEL

image

image

Photos Laurent Hickel et Franck Kobi

A propos regis loison

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.